Aujourd’hui, il y a plus de 100 000 licenciés en France en escalade. Il est indéniable que cette activité connaît une popularité sans précédent. Mais comment bien débuter en escalade ? Voici des conseils bien avisés pour bien pratiquer ce sport intense.

Un sport complet

L’escalade moderne revêt l’image d’un sport complet. Découverte, nature et exploits sont les maîtres mots de l’escaladeur. Aujourd’hui, la grimpe est pratiquée par tous. Cette activité n’est plus réservée aux montagnards. Elle peut être exécutée sur des sites naturels ou artificiels. Rien n’est plus satisfaisant que de grimper sur un mur ou sur un arbre. Qui d’entre nous étant enfant n’a jamais grimpé ? De plus, ce sport est de notre temps bien sécurisé et encadré. Le site de Fontainebleau par exemple est réputé comme la voix destinée aux « Bleausards ». Dans les alpages, vous pouvez évoluer en Tyrolienne. Il est impératif pour les débutants de commencer par un parcours d’initiation afin de se familiariser avec l’activité.

Essayez le bloc

Rappelons qu’il existe deux types d’escalade : l’ascension d’une falaise et le bloc. Pour ceux qui souffrent de vertiges, vous pouvez choisir la discipline du bloc. La hauteur ne dépasse pas les 5 m pour les néophytes. Sur le sol sont posés de gros matelas (crash pads) pour éviter la chute. Vous n’aurez plus peur donc de tomber en cas de mauvaise réception. Vous n’avez pas besoin également d’un équipement complet. En bloc, le pratiquant se dispense de tous les grands risques liés à l’escalade. En effet, le sol est d’une manière générale sablonneux. Le débutant peut ainsi améliorer sa technique et trouver la meilleure façon d’arriver en haut le plus rapidement possible. Il est important de s’échauffer lorsqu’on pratique le bloc.

Pourquoi pas la falaise

La falaise constitue la deuxième étape pour le grimpeur. Il nécessite toutefois l’utilisation de cordes et d’autres matériels pour des raisons de sécurité. Tant redouté, la falaise n’est cependant pas ardue à franchir. Car les voies aménagées proposent des niveaux difficultés adaptés à tous les pratiquants. Les structures eartificielles créées en ville sont d’excellents moyens de progresser. Ce sont des répliques des blocs et de la falaise. De ce fait, ils sont très appréciés en compétition. Pour escalader un bloc, le débutant doit disposer d’un pof (résine de pin séché) pour plus d’adhérence et un paillasson pour ôter les sables sur les chaussons d’escalade (indispensable). Voilà donc quelques informations utile pour bien commencer l’escalade.